Réservez maintenant

Évolution Conduites, une auto-école qui sort vraiment de l’ordinaire

Chrystel Bec et David Edom devant Evolution Conduites, une auto-école qui sort vraiment de l'ordinaire.

Chrystel Bec et David Edom devant Evolution Conduites, une auto-école qui sort vraiment de l’ordinaire. | 

Par Ouest-France

Modifié le 28/05/2018 à 00h30

Publié le 26/05/2018 à 03h27

Chrystel Bec vient de prendre le volant de son auto-école à Saint-Brieuc. Évolution Conduites propose, dès 9 ans, une méthodologie et des moyens nouveaux avec tablettes et simulateurs.

L’entreprise

Évolution Conduites vient d’ouvrir ses portes, rue Saint-Benoit. Les pilotes de cette auto-école : Chrystel Bec, présidente et formatrice à la conduite et à la sécurité routière, et David Edom, qui assure l’accueil, le suivi des élèves, les cours de code…

L’entreprise dispense des cours de Code en salle, et des cours à « la carte » avec un enseignant qui répond (y compris en ligne) à vos questions. Une salle de tablettes permet de réaliser des examens blancs et un accès en ligne permet de réviser de là où vous êtes. Puis la partie pratique débute sur l’un des cinq simulateurs de conduite avec un enseignant qui vous permettra de maîtriser les commandes du véhicule. La formation se poursuit sur une Audi A3, qui, par son gabarit et sa puissance, « permet une meilleure appréhension de la route », estime Chrystel le Bec.

Apprendre à changer une roue, à contrôler vos niveaux, à dresser un constat à l’amiable, etc. est également inclus dans la formation pratique.

Une formation « baby conduite »

L’originalité de cette auto-école réside également dans sa formation « baby conduite ». Dès 9 ans, avec un enseignant de la conduite et de la sécurité routière, un enfant peut, en effet, acquérir une meilleure connaissance de la route et de ses règles, dans un simulateur, tout en s’amusant ! Cette formation permet ensuite de réduire la formation à la conduite.

Pour les seniors, un module de remise à niveau a également été concocté. La route a bien changé depuis leur formation et l’obtention de leur permis. Des soucis pour aborder un rond-point ? Pour s’insérer sur une quatre voies ? Une compréhension des panneaux mal assurée ? Pour que la conduite redevienne un plaisir, ce module permet une remise à niveau en salle et sur simulateur.

L’auto-école va faire découvrir son centre, sa philosophie, ses méthodes lors d’une porte ouverte, ce samedi 26 mai, de 10 h à 19 h.

Évolution Conduites, au 2 et 4, rue Saint-Benoit, tél. 09 83 55 56 87 et evolutionconduites.fr.

REPORTAGE. Saint-Brieuc. Dans cette auto-école, les pilotes sont les enfants

Lisa Le Gaigneur bénéficie d’une séance avec Chrystel Bec. Elle apprend ici à doser la pédale d’embrayage.
Lisa Le Gaigneur bénéficie d’une séance avec Chrystel Bec. Elle apprend ici à doser la pédale d’embrayage. | DAVID ADEMAS

Ouest-France Léa SOULA. Modifié le 12/07/2018 à 20h04 Publié le 12/07/2018 à 08h45

L’auto-école de Chrystel Bec, à Saint-Brieuc, propose des simulations de conduite pour les enfants dès neuf ans. Le dispositif permet aussi un premier apprentissage de la sécurité routière.

Pour leur première séance de conduite, Lisa, Chloé et Taïna ont appris à démarrer, changer de vitesse et s’arrêter sans caler. Rien d’étonnant… Sauf que les trois apprenties conductrices n’ont que neuf ans ! Bienvenue à l’auto-école Évolution conduites de Chrystel Bec, enseignante conduite et sécurité routière à Saint-Brieuc.

« C’est la formation Baby conduites : les élèves sont au volant d’un simulateur, qui reproduit les commandes d’une voiture. » On peut expérimenter la conduite classique, de nuit, sous la neige ou encore avec un pneu dégonflé. Comptez entre 30 et 50 € la séance.

Débuts difficiles, mais fructueux

Après une bonne demi-heure de préparation, ça y est : voilà les filles prêtes à démarrer. Et c’est un autre défi qui commence. « Le plus dur, c’est de ne pas caler » avoue Lisa, après plusieurs essais infructueux. Mais avec l’aide de Chrystel Bec, la voiture démarre bientôt, et le paysage virtuel se met à défiler sur les trois écrans du simulateur.

Même chose pour ses deux amies. De son côté, Taïna n’a même quasiment pas besoin d’aide. « C’est une pilote », chuchote l’enseignante. Son secret : y aller tout doucement. « Quand on fait comme ça, ce n’est pas difficile » sourit la jeune fille.

Le dernier quart d’heure est libre. L’occasion pour certaines d’accélérer jusqu’à 100 km/h sur une route départementale ! « Là, on sort du cadre de la leçon et de la prévention. On reste sous l’angle du jeu, il faut que les enfants se détendent. »

Après une heure de simulateur, les enfants finissent « épuisés ». Mais prêts à mettre en pratique les conseils de la séance, dès la sortie de l’auto-école.

https://www.ouest-france.fr/bretagne/saint-brieuc-22000/reportage-saint-brieuc-dans-cette-auto-ecole-les-pilotes-sont-les-enfants-5875672?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

Le Parisien 05 juin 2018

Bretagne : des séances de conduite dès 9 ans

Une auto-école de Saint-Brieuc, dans les Côtes-d’Armor, propose d’initier précocement les enfants à la conduite grâce à de vrais cours de code et des séances sur simulateur. Un concept unique en France.

 En plus des cours théoriques sur le Code de la route, les enfants peuvent se familiariser à la conduite grâce à un simulateur.
En plus des cours théoriques sur le Code de la route, les enfants peuvent se familiariser à la conduite grâce à un simulateur.  LP/Solenne Durox

Par Solenne DuroxLe 5 juin 2018 à 10h49

Dans la salle, les visages juvéniles sont concentrés et les réponses aux questions posées par Chrystel Bec fusent. Ce matin, cette enseignante de la conduite et de la sécurité routière donne un cours de code un peu particulier à Timothée, Ylian, Albane, Gaël et Élias. Tous ont entre 9 et 11 ans et passent en revue les règles de priorité, le fonctionnement des feux tricolores, les formes et couleurs des panneaux de signalisation…

Ils font partie des premiers enfants à suivre les séances de baby conduite lancées il y a un mois par Evolution Conduites, une auto-école de Saint-Brieuc, dans les Côtes-d’Armor. Un concept unique en France.

La formation mêle théorie et pratique sur des simulateurs équipés comme de vraies voitures. « Fais attention à ce que ta ceinture ne soit pas vrillée », explique Chrystel à Albane, 10 ans, qui s’installe derrière le volant. Levier de vitesse, frein à main, clignotants, tout y est. Chaque exercice est précédé d’une explication. « Débraye à fond, accélère jusqu’à 2000 tours/minute et passe la première. » Gaël, 9 ans, en est à sa troisième séance mais rencontre toujours des petits soucis au démarrage… Coût de chaque séance : 50 euros.

«Ils ne savent même pas où se situe l’autoradio !»

Voilà déjà plusieurs années que Chrystel Bec rêvait de donner le plus tôt possible aux futurs conducteurs les bons automatismes. « Aujourd’hui, la formation au permis dure plus longtemps et coûte plus cher qu’avant car les jeunes ne connaissent plus rien aux voitures en dehors des jeux vidéo », explique l’enseignante. Principal problème : le manque de communication dans l’habitacle avec les parents. « Assis à l’arrière, ils regardent un écran ou leur smartphone. Quand on les récupère ensuite, ils ne savent même pas où se situe l’autoradio ! »

La sensibilisation assurée au collège ne suffirait pas à combler les lacunes. L’enseignante a choisi de cibler les enfants à partir de 9 ans, « au moment où ils forment leur identité et commencent à se rendre compte des dangers ». Peut-être un peu tôt pour s’initier aux rudiments de la conduite selon Nicolas Renouard, psychomotricien et ancien moniteur d’auto-école. « Il faut attendre dix ans pour que la plupart des fonctions neuro-psychomotrices soient matures », affirme ce dernier.

La séance terminée, les petits apprentis repartent avec un cahier de jeux sur le code. Même si Élias devra attendre encore quelques années avant la conduite accompagnée, sa maman voit déjà les bénéfices d’une sensibilisation précoce : « Il se rend compte que les voitures peuvent être dangereuses et qu’elles ne le voient pas forcément quand il circule à vélo ou à pied. »

http://www.leparisien.fr/societe/bretagne-des-seances-de-conduite-des-9-ans-05-06-2018-7753764.php

Mon quotidien 16 juin 2018

Bretagne : des cours de conduite pour les enfants 16/06/18   FRANCE

Bretagne : des cours de conduite pour les enfants

Par N. V.

https://i0.wp.com/api.playbacpresse.fr/uploads/media/article_mquo/2018/06/cf41df32bea8d8eed90d2efc0af3c87c8ed43010.jpeg?w=640&ssl=1

Apprendre à conduire dès l’âge de 9 ans…

C’est possible depuis quelques semaines dans une auto-école de Saint-Brieuc (22) ! C’est la seule à proposer une formation à des enfants de cet âge en France.

Chaque séance de « baby-conduite » dure 1 h 30.

Les enfants commencent par un quiz de 30 minutes. Ils répondent à des questions pour apprendre les panneaux de signalisation et le code de la route. Puis, pendant 1 heure, ils conduisent dans un simulateur ressemblant à une voiture. Les jeunes conducteurs apprennent à freiner, à accélérer et à passer les vitesses. Une monitrice les accompagne pour leur donner des conseils et corriger leurs erreurs. Ces leçons ne remplacent pas celles que les ados seront obligés de suivre au moment de passer leur permis. Mais, selon la monitrice, cela les prépare à avoir de bons réflexes. Coût d’une séance : 50 euros. Mots clés SIMULATEUR : Ici, appareil reproduisant les conditions de conduite d’une voiture.

https://digital.playbacpresse.fr/article/bretagne-des-cours-de-conduite-pour-les-enfants

20 Minutes Rennes 11 juin 2018

Bretagne: Des cours pour apprendre à conduire aux enfants

SECURITE ROUTIERE Une auto-école de Saint-Brieuc propose des initiations à la conduite à des élèves âgés de 9 à 15 ans…

Jérôme Gicquel

Publié le 11/06/18 à 15h35 — Mis à jour le 11/06/18 à 15h53

Illustration d'une leçon de conduite.
Illustration d’une leçon de conduite. — JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
  • Une auto-école de Saint-Brieuc propose des cours de conduite pour des enfants à partir de 9 ans.
  • La formatrice estime qu’il est utile de former les futurs conducteurs dès le plus jeune âge.
  • Après la théorie, les enfants s’essaient à la conduite sur un simulateur.

Les bons réflexes s’apprennent dès le plus jeune âge, notamment en matière de sécurité routière. Pour initier les plus jeunes à la conduite, une auto-école de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor) a lancé il y a quelques semaines des sessions de baby-conduite pour des enfants à partir de 9 ans.

Formatrice depuis plus de 15 ans, Chrystel Bec réfléchit depuis longtemps à lancer ce type de formation. « Avant, les enfants apprenaient un peu à conduire avec leurs parents. Mais désormais cette transmission du savoir ne se fait plus », indique Chrystel Bec, gérante d’Evolution Conduite. « Résultat, on voit arriver des jeunes qui ne savent même pas où se trouve l’autoradio dans une voiture », indique-t-elle.

Un simulateur pour apprendre à freiner ou changer de vitesse

La formatrice s’est donc donnée pour mission d’initier les enfants au code de la route et à la conduite avec un module de 1h30 mêlant session théorique et pratique sur un simulateur de conduite. « Ce qu’ils vont apprendre là, ils l’auront toujours en tête après quand ils viendront passer le code et le permis de conduire. C’est un âge où ils sont très réceptifs et très désireux d’apprendre. Plus jeune, cela ne servirait à rien car ils n’auraient pas la notion de responsabilité », indique la formatrice.

#Rediff Jeunes conducteurs: Une influence de leurs parents sur les comportements à risque https://t.co/CIwO4voStF pic.twitter.com/aNnsDyfZ7M— 20 Minutes (@20Minutes) October 5, 2017

Les sessions démarrent par une demi-heure de quiz interactif pour apprendre les panneaux de signalisation. Place ensuite à la pratique avec une heure de conduite au volant d’un simulateur pour apprendre à freiner, à changer les vitesses ou à accélérer. « Il faut que cela reste ludique pour les enfants. Mais ce sont quand même de vraies leçons de conduite », indique Chrystel Bec.

Pour récompenser les futurs conducteurs, la formatrice proposera prochainement des diplômes à ses élèves attestant qu’ils ont bien suivi la session de baby-conduite. « Cela n’aura aucune valeur mais cela prouvera quand même qu’ils ont déjà des notions de conduite », assure-t-elle.

https://www.20minutes.fr/societe/2287699-20180611-bretagne-cours-apprendre-conduire-enfants

Questions / Réponses en direct par Bruno Gaulin dans l’emission “La vie en bleu”

La vie en Bleu – Le Dossier

Du lundi au vendredi à 9h07

L’examen le plus populaire en France n’est pas le baccalauréat. C’est le permis de conduire. Près d’un million et demi de candidats le passent chaque année.
L’examen le plus populaire en France n’est pas le baccalauréat. C’est le permis de conduire. Près d’un million et demi de candidats le passent chaque année. © Maxppp – Joël Le Gall

Apprentissage de la conduite

Par Bruno Gaulin Diffusion du vendredi 1 juin 2018 Durée : 45min

avec Chrystel Bec, responsable Evolution Conduite (Saint-Brieuc)

Chaque année, près d’un million et demi de personnes passent l’examen du permis en conduire en France. Un million de permis sont délivrés, dont 84 % de permis B.

Les règles d’apprentissage évoluent au fil des décennies pour s’adapter aux changements de conditions de circulation et aux évolutions techniques des véhicules.

Actuellement les jeunes dès 15 ans peuvent suivre un apprentissage anticipé de la conduite. Certaines auto-écoles proposent des formations sur simulateur à partir de 9 ans. Car plus l’apprentissage est précoce, meilleurs sont les résultats. Les taux de réussite sont supérieurs de 17 % pour ceux qui suivent un apprentissage anticipé.

Et vous, dans quelles conditions avez-vous passé votre permis ?
Estimez-vous que plusieurs années après l’avoir obtenu, vous êtes toujours un bon conducteur ?

Pour vos témoignages et vos réactions, le standard de France Bleu Armorique vous est ouvert au 02 99 67 35 35. Vous pouvez aussi intervenir sur francebleu.fr et sur les réseaux sociaux.

Chrystel Bec est responsable d’Evolution Conduite à Saint-Brieuc. C’est l’invitée de La vie en Bleu.

https://www.francebleu.fr/emissions/la-vie-en-bleu/armorique/apprentissage-de-la-conduite

0

Programme de formation A1/A2

OBJECTIFS

Obtenir la catégorie A1/A2 du permis de conduire

PUBLIC CONCERNE ET PRE-REQUIS

  • Avoir minimum 16 ans pour la catégorie A1 et 18 ans pour la catégorie A2
  • Satisfaire aux conditions médicales et administratives
  • Avoir la nationalité Française, ou justifier de la régularité de son séjour en France
  • Résidence normale et domicile en France
  • Pour les candidats âgés de 17 ans révolus à 25 ans révolus, être à jour au regard de la journée défense et citoyenneté (JDC) en étant en capacité de fournir l'attestation de participation, ou l'attestation provisoire en instance de convocation à la journée défense et citoyenneté (JDC), ou l'attestation individuelle d'exemption
  • Être enregistré en préfecture
  • Disposer d'un livret d'apprentissage de la conduite

PROGRAMME CONFORME AU REMC

Au-delà du plaisir de conduire, l’utilisation d’un véhicule est souvent, indispensable pour le travail ou les loisirs. Rouler en sécurité est donc une nécessité pour tous. Les conducteurs débutants représentent une part importante des tués et des blessés sur la route.

Les accidents de la route ne sont pas liés à la fatalité, et pour aider les nouveaux conducteurs à se déplacer avec un risque faible de perdre la vie ou de la dégrader, un  nouveau programme de formation est mis en place.

L’objectif général est d’amener tout motard débutant à la maîtrise de compétences en termes de savoir-être, savoirs, savoir-faire et savoir-devenir.

Apprendre à conduire est une démarche éducative exigeante pour lequel votre formateur, enseignant diplômé de la sécurité routière, saura vous guider.

COMPETENCE N° 1

- MAITRISER le maniement du véhicule dans un trafic faible ou nul.

 - Connaître et adopter les comportements sécuritaires en matière d'équipement du motard.

- Connaître la conception de la moto, ses principaux organes, les principales commandes et le tableau de bord.

- Maîtriser et déplacer la machine (sans l'aide de moteur)

- Adopter unes position de conduite sécuritaire sur la machine.Descendre de la machine en sécurité.

- Démarrer et s'arrêter en toutes circonstances.

- Monter et rétrograder les rapports de vitesses.

- Maîtriser la réalisation d'un freinage.

- Connaître les incidences du regard sur la trajectoire et la stabilité.

- Tenir l'équilibre, maintenir la stabilité et guider la moto (sans et avec passager).

- Maîtriser l'utilisation de l'embrayage (sauf transmission automatique).

- Maîtriser les techniques d'inclinaison

- Réaliser un freinage d'urgence.

 COMPETENCE N° 2

 - APPREHENDER la route et circuler dans des conditions normales.

 - Connaître et respecter les règles de circulation.

- Rechercher la signalisation, les indices utiles et en tenir compte (notamment ceux spécifiques à la conduite des deux-roues)

- Positionner le véhicule sur la chaussée et choisir la voie de circulation

- Adapter l'allure aux situations.

- Etre en mesure de s'arrêter ou stationner et de repartir en sécurité.

- Tourner à droite et à gauche.

- Détecter, identifier et franchir les intersections suivant le régime de priorité.

- Franchir les ronds-points et les carrefours à sens giratoire.

COMPETENCE N° 3

- CIRCULER dans des conditions difficiles et partager la route avec les usagers.

 - Evaluer et maintenir les distances de sécurité.

- Croiser, dépasser, être dépassé.

- Négocier les virages de la façon la plus sécurisante.

- Communiquer avec les autres usagers.

- Connaître les caractéristiques des autres usagers et savoir se comporter à leur égard avec respect et courtoisie.

- Connaître les particularités des véhicules lourds et savoir se rendre visible.

- S'insérer, circuler et sortir d'une voie rapide.

- Conduire dans une file de véhicules et dans une circulation dense.

- Conduire quand l'adhérence et la visibilité sont réduites

COMPETENCE N° 4

 - PRATIQUER une conduite autonome, sûre et économique.

- Suivre un itinéraire de manière autonome.

- Préparer et effectuer un trajet longue distance en autonomie.

- Connaître les principaux facteurs de risques ceux plus spécifiques à la conduite des motocyclettes et les recommandations à appliquer.

- Connaître les comportements à adapter en cas d'accident : protéger, alerter, secourir.

- Connaître les dispositifs d'aide à la conduite du véhicule (ABS, aides à la navigation, régulateur, limiteur de vitesse…).

- Avoir des notions sur l'entretien, le dépannage et la motocyclette.

- Pratiquer l'éco-conduite.

Ce programme se veut une vue d'ensemble, aussi exhaustive que possible, des compétences qu'un conducteur responsable doit acquérir pour ne pas mettre sa sécurité et celle des autres en danger. Il vous faudra prendre conscience que ce qui est appris en formation doit progresser et évoluer, après l'obtention du permis de conduire, en tenant compte des mêmes objectifs sécuritaires que lors de votre apprentissage. Vous allez, au travers de ce programme comprendre les règles du code de la route ainsi que l'influence des lois physiques, psychologiques et physiologiques. Vous devrez également vous situer personnellement en tant que citoyen dans vos choix de conduite. Des cours théoriques et pratiques, collectifs ou individuels, vous aideront à atteindre les objectifs définis et à personnaliser votre progression. Votre formateur sera à vos côtés pour vous guider et vous conseiller. Des tests de connaissances et de capacités pourront être mis en place au fur et à mesure.

MOYENS PÉDAGOGIQUES PERMETTANT DE SUIVRE L EXÉCUTION DE L'ACTION ET D'EN APPRÉCIER LES RÉSULTATS

  • Bilan à chaque fin de leçon. Validation des acquis sur le livret

Afin de disposer de repères, quatre grilles de progression accompagnent l'élève dans l'acquisition des compétences pour la conduite d'une moto. Ces grilles détaillent, pour chaque compétence associée, les savoirs comportementaux, techniques et environnementaux dont doit disposer l'élève conducteur au fur et à mesure de son évolution. Pour chaque compétence associée, des évaluations mises en place par votre formateur, qui vous en précisera les critères et les conditions de réussite, sont prévues. Il vous sera possible ainsi de mesurer votre réussite ou d'apprécier les éléments à faire progresser. De plus, pour chacune des compétences associées, qui implique la conscience que vous aurez de vos capacités, des vos motivations et de vos limites, des auto-évaluations sont à votre disposition au sein de chacune des quatre grilles.Lorsque l'ensemble des compétences requises sera validé, votre formateur pourra alors vous présenter aux épreuves du permis de conduire.

DIPLÔME VISE

  • Passer avec succès l'épreuve pratique d'admission permettant de contrôler les connaissances, les aptitudes et le comportement des candidats, nécessaires pour circuler de manière autonome et en toute sécurité en tenant compte des spécificités propres de chaque véhicule.

Accompagnement à l'épreuve pratique

Le jour de l'épreuve pratique, l'école de conduite assure l'accompagnement de l'élève sur le centre de l'examen et met à sa disposition le véhicule de l'école de conduite pendant toute la durée de l'épreuve.Les frais d'accompagnement facturés à ce titre par l'école de conduite à l'élève correspondent à une heure de conduite, conformément aux dispositions de l'article R. 213-3-3 du code de la route

Print Friendly, PDF & Email

Programme de formation B/AAC/CS

Public concerné et pré-requis :

Avoir minimum 17 ans pour s'inscrire (15 ans pour l'apprentissage anticipé de la conduite)

Satisfaire aux conditions médicales et administratives

Avoir la nationalité Française, ou justifier de la régularité de son séjour en France

Résidence normale et domicile en France

Pour les candidats âgés de 17 ans révolus à 25 ans révolus, être à jour au regard de la journée défense et citoyenneté (JDC) en étant en capacité de fournir l'attestation de participation, ou l'attestation provisoire en instance de convocation à la journée défense et citoyenneté (JDC), ou l'attestation individuelle d'exemption

Être enregistré en préfecture

Disposer d'un livret d'apprentissage de la conduite

L'enseignement pratique se déroule :

En salle

Sur simulateur avec un enseignant

Sur voies ouvertes à la circulation

Sur simulateur sans enseignant

En cours individuel

En cours collectif

Sur boite manuelle ou sur boite automatique

La durée de chaque leçon en formation pratique comprend le temps nécessaire notamment à l'accueil, la détermination de l'objectif, la leçon, l'évaluation et le bilan de la leçon.

Programme conforme au REMC

Au-delà du plaisir de conduire, l’utilisation d’un véhicule est souvent, indispensable pour le travail ou les loisirs. Rouler en sécurité est donc une nécessité pour tous. Les conducteurs débutants représentent une part importante des tués et des blessés sur la route.

Les accidents de la route ne sont pas liés à la fatalité, et pour aider les nouveaux conducteurs à se déplacer avec un risque faible de perdre la vie ou de la dégrader, un  nouveau programme de formation est mis en place.

L’objectif général est d’amener tout automobiliste débutant à la maîtrise de compétences en termes de savoir-être, savoirs, savoir-faire et savoir-devenir.

Apprendre à conduire est une démarche éducative exigeante pour lequel votre formateur, enseignant diplômé de la sécurité routière, saura vous guider.

Compétence 1 :

- MAITRISER le maniement du véhicule dans un trafic faible ou nul.

 - Connaître les principaux organes et commandes du véhicule, effectuer des vérifications intérieures et extérieures.

- Entrer, s'installer au poste de conduite et en sortir.

- Tenir, tourner le volant et maintenir la trajectoire.

- Démarrer et s'arrêter.

- Doser l' accélération et le freinage à diverses allures.

- Utiliser la boîte de vitesses.

- Diriger la voiture en avant en ligne droite et en courbe en adoptant allure et trajectoire.

- Regarder autour de soi et avertir.

- Effectuer une marche arrière et un demi-tour en sécurité.

 Compétence 2 :

 - APPREHENDER la route et circuler dans des conditions normales.

 - Rechercher la signalisation, les indices utiles et en tenir compte.

- Positionner le véhicule sur la chaussée et choisir la voie de circulation.

- Adapter l'allure aux situations.

- Détecter, identifier et franchir les intersections suivant le régime de priorité.

- Tourner à droite et à gauche en agglomération.

- Franchir les ronds-points et les carrefours à sens giratoire.

- S'arrêter et stationner en épi, en bataille et en créneau.

Compétence 3 :

- CIRCULER dans des conditions difficiles et partager la route avec les usagers.

 - Evaluer et maintenir les distances de sécurité.

- Croiser, dépasser, être dépassé.

- Passer des virages et conduire en déclivité.

- Connaître les caractéristiques des autres usagers et savoir se comporter à leur égard avec respect et courtoisie.

- S'insérer, circuler et sortir d'une voie rapide.

- Conduire dans une file de véhicules et dans une circulation dense.

- Conduire quand l'adhérence et la visibilité sont réduites.

Compétence 4 :

 - PRATIQUER une conduite autonome, sûre et économique.

 - Suivre un itinéraire de manière autonome.

- Préparer et effectuer un voyage longue distance en autonomie.

- Connaître les principaux facteurs de risque au volant et les recommandations à appliquer.

- Connaître les comportements à adapter en cas d'accident : protéger, alerter, secourir.

- Faire l'expérience des aides à la conduite du véhicule (régulateur, limiteur de vitesse, ABS, aides à la navigation…).

- Avoir des notions sur l'entretien, le dépannage et les situations d'urgence.

- Pratiquer l'éco-conduite.

Ce programme se veut une vue d'ensemble, aussi exhaustive que possible, des compétences qu'un conducteur responsable doit acquérir pour ne pas mettre sa sécurité et celle des autres en danger. Il vous faudra prendre conscience que ce qui est appris en formation doit progresser et évoluer, après l'obtention du permis de conduire, en tenant compte des mêmes objectifs sécuritaires que lors de votre apprentissage. Vous allez, au travers de ce programme comprendre les règles du code de la route ainsi que l'influence des lois physiques, psychologiques et physiologiques. Vous devrez également vous situer personnellement en tant que citoyen dans vos choix de conduite. Des cours théoriques et pratiques, collectifs ou individuels, vous aideront à atteindre les objectifs définis et à personnaliser votre progression. Votre formateur sera à vos côtés pour vous guider et vous conseiller. Des tests de connaissances et de capacités pourront être mis en place au fur et à mesure.

Afin de disposer de repères, quatre grilles de progression accompagnent l'élève dans l'acquisition des compétences pour la conduite d'un véhicule. Ces grilles détaillent, pour chaque compétence associée, les savoirs comportementaux, techniques et environnementaux dont doit disposer l'élève conducteur au fur et à mesure de son évolution. Pour chaque compétence associée, des évaluations mises en place par votre formateur, qui vous en précisera les critères et les conditions de réussite, sont prévues. Il vous sera possible ainsi de mesurer votre réussite ou d'apprécier les éléments à faire progresser. De plus, pour chacune des compétences associées, qui implique la conscience que vous aurez de vos capacités, des vos motivations et de vos limites, des auto-évaluations sont à votre disposition au sein de chacune des quatre grilles.Lorsque l'ensemble des compétences requises sera validé, votre formateur pourra alors vous présenter aux épreuves du permis de conduire.

Évaluation des compétences en fin de formation initiale

Pendant la formation pratique définie lors de l'évaluation préalable, ou à tout moment à la demande de l'élève, l'enseignant effectue un bilan des compétences acquises par l'élève :si l'élève satisfait à ce bilan, l'école de conduite lui délivre une attestation de fin de formation initiale. La poursuite de la formation dans le cadre de la conduite supervisée pourra être envisagée.dans le cas contraire, en fonction du résultat obtenu par l'élève et de son niveau, l'école de conduite précise les points à approfondir.

Lorsque le nombre d'heures prévues initialement au contrat, n'a pas suffi à l'élève pour atteindre le niveau lui permettant de se présenter à l'épreuve pratique ou en cas d'échec à cette épreuve, un complément d'heures de formation pourra être proposé par l'école de conduite. L'élève a la possibilité d'accepter ou de refuser. En cas d'accord, un avenant au présent contrat sera signé entre les parties2.5. Présentation à l'épreuve pratique du permis de conduite

L'élève sera présenté à l'épreuve pratique par l'école de conduite, suivant les dates arrêtées et communiquées par l'autorité administrative. En cas d'échec, et après accord entre les parties sur les besoins de l'élève, l'école de conduite présentera ce dernier à une nouvelle épreuve pratique, en fonction du calendrier qui lui est communiqué par l'autorité administrative.

Accompagnement à l'épreuve pratique

Le jour de l'épreuve pratique, l'école de conduite assure l'accompagnement de l'élève sur le centre de l'examen et met à sa disposition le véhicule de l'école de conduite pendant toute la durée de l'épreuve.Les frais d'accompagnement facturés à ce titre par l'école de conduite à l'élève correspondent à une heure de conduite, conformément aux dispositions de l'article R. 213-3-3 du code de la route

Print Friendly, PDF & Email