Réservez maintenant

Label qualité de formation

Notre École de conduite est engagée dans une démarche de Labellisation « Qualité des formations au sein des écoles de conduite ». Ce Label est édité et contrôlé par l’État qui vient nous auditer chaque année. Nous répondons aux critères pour vous apporter plus de transparence, de sécurité financière et des garanties de qualité de formation.

 

Référent Handicap

La personne référente handicap est Madame Bec Chrystel qui suivant votre handicap vous accompagnera lors de votre formation chez nous ou vous orientera vers un établissement spécialisé et équipé.

Print Friendly, PDF & Email

Procédé d'évaluation

L’évaluation (1h) est réalisée sur simulateur, sur un module spécifique dédié à l’évaluation, les résultats sont transmis par le simulateur et reporté sur le document ci-après puis mis à disposition de l’élève sur son compte client.

 

Print Friendly, PDF & Email

Horaire des cours théoriques

Les horaires de cours théoriques avec moniteurs sont à réserver soit au centre de formation soit sur votre compte en ligne.

Print Friendly, PDF & Email

Rendez vous post-permis

Pour plus d’informations sur le rendez vous post permis vous pouvez cliquer ici

Print Friendly, PDF & Email

Les enjeux de la formation préparatoire à l'examen du permis de conduire

Les enjeux de la formation B :

– Passer avec succès l’épreuve théorique générale (E.T.G) d’admissibilité portant sur la connaissance des règlements concernant la circulation et la conduite d’un véhicule ainsi que sur celle des bons comportements du conducteur si celle-ci n’est pas déjà obtenue depuis moins de 3 ans.
– Passer avec succès l’épreuve pratique d’admission permettant de contrôler les connaissances, les aptitudes et le comportement des candidats, nécessaires pour circuler de manière autonome et en toute sécurité en tenant compte des spécificités propres à chaque véhicule.

Son déroulement :

  • Partie théorique :

– 12 heures de cours d’E.T.G en autonomie + cours en ligne.
– Réalisation de séries d’E.T.G en ligne, à domicile et/ou au centre de formation
– Examen blanc de l’épreuve théorique E.T.G au centre de formation

– Sont déclarés admissibles les élèves ayant suivi les 12 heures de cours en autonomie, ayant une moyenne pondérée sur plusieurs examen blanc de 35/40 et sur proposition de l’enseignant de la conduite et de la sécurité routière.

➢ Afin de faciliter l’apprentissage de chaque élève nous alternerons la partie théorique et pratique. Une fois que nous estimerons que l’élève est proche de pourvoir passer son examen nous débuterons par lui faire faire les cours de théorie de la conduite, les premiers cours sur simulateurs puis quelques heures de conduite en véhicule.

– Examen E.T.G. dans un centre agréé. Nous nous occupons d’inscrire chaque élève à la date et horaire de son choix sur une semaine que nous avons défini au préalable en fonction de ses résultats aux examens blancs. Nous proposons dans la mesure du possible d’accompagner l’élève du centre de formation jusqu’au centre d’examen puis de le ramener au centre de formation.

  • Partie pratique :

– Compétence 1 : Maîtriser le maniement du véhicule dans un trafic faible ou nul
– Compétence 2 : Appréhender la route et circuler dans des conditions normales
– Compétence 3 : Circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers
– Compétence 4 : Pratiquer une conduite autonome, sûre et économique
– Formation sur simulateurs (avec moniteur et en autonomie), en salle (théorie conduite pratique) et en véhicule auto-école.
– Sont déclarés admissible les élèves ayant fait le minimum d’heure correspondant à sa catégorie, possédant les aptitudes et le comportement nécessaire pour circuler de manière autonome et en toute sécurité en tenant compte des spécificités propres à chaque véhicule et sur proposition de l’enseignant de la conduite et de la sécurité routière.
– Lors de l’examen pratique l’élève sera accompagné d’un enseignant de la conduite et de la sécurité routière. L’élève sera pris en charge au centre de formation pour être amené au centre d’examen puis déposé après l’examen au centre de formation.

➢ A la suite d’un examen favorable, les élèves pour lesquels nous avons réalisés les démarches administratives d’inscription à la préfecture, nous finalisons toutes les démarches administratives afin obtenir le titre définitif.
➢ Ceux pour qui nous n’avons pas réalisés les démarches dès le début, nous proposons bien évidemment de les accompagner pour finaliser leurs démarches administratives.

Les enjeux de la formation A1 / A2 :

La dimension sociale de l’usage de la motocyclette, au même titre que l’automobile, se développe fortement. Au-delà du plaisir de conduire et des loisirs, il devient aussi un outil pratique de déplacement pour les études, le travail, etc. Les conducteurs de motocyclettes sont largement sur-exposés pour ce qui est du risque routier (19 fois +). L’effort de renforcement de l’éducation et de la formation à la conduite de ce type de véhicule doit donc être poursuivi. L’objectif général de la formation est d’amener tout conducteur à la maîtrise de compétences en termes de savoirs, savoir-être, savoir-faire, et savoir-devenir. Apprendre à conduire une motocyclette est une démarche éducative exigeante et ce livret va vous guider dans votre progression avec l’aide de votre formateur, enseignant diplômé de la sécurité routière.

  • Partie théorique :

– 2 heures de cours d’E.T.M en autonomie + cours en ligne.
– Réalisation de séries d’E.T.M en ligne, à domicile et/ou au centre de formation
– Examen blanc de l’épreuve théorique E.T.M au centre de formation

– Sont déclarés admissibles les élèves ayant suivi les 2 heures de cours en autonomie, ayant une moyenne pondérée sur plusieurs examen blanc de 35/40 et sur proposition de l’enseignant de la conduite et de la sécurité routière.

  • Partie pratique :

Avant de commencer vos heures de conduite, une évaluation de départ sera réalisée. Cette évaluation permet de savoir combien d’heures de conduite vous aurez potentiellement besoin avant un passage à l’examen. Elle se déroule en deux parties, une statique et une pratique qui s’effectuera sur notre moto école et piste privée. Elle dure 1 heure.

Ensuite, le moniteur vous expliquera quels sont les 4 thèmes du REMC que vous devrez valider au cours de vos 20 heures de formation. Afin de préparer l’examen plateau, la formation se fera sur notre piste privée et une fois le plateau validé ou même avant, des leçons en circulation seront à réaliser pour obtenir l’examen final.

Durant votre formation, vous allez devoir remplir de façon assidue votre livret d’apprentissage avec l’aide éventuelle de votre moniteur qui lui remplira sa fiche de suivi. Chaque heure de conduite doit être écrites dedans ainsi que votre évaluation de départ. Si jamais vous le perdez, vous devrez obligatoirement vous en procurer un autre auprès de votre école de conduite et le remplir depuis le début de votre formation.

  • Déroulé de l’examen :

Épreuve hors circulation 10 minutes

I. – Objectif

Il s’agit de contrôler le niveau des savoirs et savoir-faire relatifs aux catégories A1 et A2 notamment le sens de l’équilibre avec ou sans passager, la connaissance et/ou l’emploi des commandes, l’utilisation le cas échéant de la boîte de vitesses, l’acquisition des techniques d’inclinaison, d’évitement et l’efficacité du freinage.

Les exercices hors circulation ont pour objet de s’assurer, avant l’épreuve en circulation, que le candidat a une maîtrise suffisante de sa machine pour évoluer en sécurité.

II. – Contenu

L’épreuve hors circulation est composée d’un enchaînement de six manœuvres comprenant :

-trois manœuvres de maîtrise de la moto à allure réduite, dont une sans l’aide du moteur ;

-trois manœuvres de maîtrise de la moto à allure plus élevée.

III. – Les manœuvres de maniabilité

Les manœuvres à allure réduite comprennent le déplacement de la motocyclette sans l’aide du moteur et les déplacements de la motocyclette à allure réduite avec et sans passager.

Les manœuvres à allure plus élevée comprennent les exercices de freinage d’urgence, de slalom et d’évitement.

Par exception et jusqu’au jusqu’au 31 juillet 2021 inclus, les manœuvres à allure réduite se réalisent sans passagers.

IV. – (Supprimé)

V. – Evaluation

L’évaluation repose sur un système de notation globale à trois niveaux symbolisés par une lettre :

-note A : niveau bon ;

-note B : niveau satisfaisant ;

-note C : niveau insuffisant.

Le résultat est communiqué au candidat après chaque essai.

La notation C, attribuée aux deux essais, entraîne l’ajournement du candidat et l’interruption de l’examen.

En cas de 2 ᵉ essai, l’expert peut arrêter l’examen, lors d’une phase d’arrêt, dès lors que la notation C intervient.

La chute entraîne la notation C et l’arrêt immédiat de l’examen à l’exception de celle intervenant lors de la réalisation de l’exercice du déplacement de la motocyclette sans l’aide du moteur.

La chute qui intervient entre deux essais n’est pas prise en compte.

VI. – Conditions d’admissibilité

Pour être admis à l’épreuve hors circulation il faut avoir obtenu lors de l’enchaînement des six manœuvres : la note A ou B.

Epreuve en circulation.

I. – Objectif

Il s’agit de vérifier que le candidat a acquis les connaissances et les comportements nécessaires pour circuler en sécurité, sans gêner, sans surprendre et sans être surpris.

II. – Contenu

L’épreuve se déroule sur des zones d’évaluation variées en utilisant la procédure du véhicule suiveur.

Le candidat doit notamment :

– quitter un emplacement de stationnement, repartir après un arrêt ;

– emprunter des routes droites, négocier des virages ;

– changer de direction, franchir des intersections, utiliser des voies d’accélération et de décélération ;

– réaliser un parcours empruntant des voies à caractère urbain, routier et/ou autoroutier ;

– dépasser et croiser des véhicules ;

– prendre les précautions nécessaires avant de descendre du véhicule.

III. – Evaluation

Elle repose sur l’analyse et le bilan des compétences du candidat. Elle est réalisée par l’expert.

A. – Pour chaque candidat l’expert évalue la compétence : Savoir s’équiper et s’installer .

Si le candidat présente son équipement et s’installe correctement sur la motocyclette, la notation 2 est attribuée.

Si le candidat ne réalise que partiellement ces opérations, la notation 1 est attribuée.

Si le candidat oublie un ou plusieurs éléments importants, la notation 0 est attribuée.

B. – L’expert évalue les compétences du candidat dans les domaines suivants : savoir se positionner sur le véhicule en circulation, connaître et utiliser les commandes , prendre l’information , adapter son allure aux circonstances , appliquer la réglementation , communiquer avec les autres usagers , partager la chaussée , maintenir des espaces de sécurité .

Pour chacune de ces compétences, l’expert attribue une notation comprise entre 0 et 3 en s’appuyant sur les définitions ci-après :

Niveau 0 : au moins une composante de la compétence n’est pas acquise et le candidat est incapable de la restituer. Pour autant, la sécurité n’a pas dépendu des tiers ;

Niveau 1 : la compétence est en cours d’acquisition mais mal maîtrisée. Elle a été mise en œuvre pendant l’examen de manière incomplète ;

Niveau 2 : la compétence est acquise. Elle a été mise en œuvre pendant l’examen a des niveaux de qualité variable ;

Niveau 3 : la compétence est correctement et régulièrement restituée. Le candidat a su la mettre en œuvre à chaque fois que cela était utile.

Le niveau 3 ne correspond pas nécessairement à une prestation parfaite et l’évaluation doit tenir compte tant du contexte de réalisation des actions de conduite que de l’expérience limitée du candidat.

Erreur éliminatoire : toute action, non-action ou tout comportement dangereux du candidat le plaçant, lui ou les autres usagers, dans une situation où la sécurité dépendrait essentiellement des réactions des tiers constitue une erreur éliminatoire.

Sans préjudice de cette définition, l’erreur éliminatoire est également constituée si le candidat commet l’une des infractions suivantes :

Circulation à gauche sur chaussée à double sens (art. R. 412-9) ;

Franchissement d’une ligne continue (art. R. 412-19) ;

Circulation sur bande d’arrêt d’urgence (art. R. 412-8) ou les voies réservées (art. R. 412-7) ;

Non-respect d’un signal prescrivant l’arrêt (art. R. 412-30, R. 415-6) ;

Circulation en sens interdit (art. R. 412-28).

L’erreur éliminatoire entraîne obligatoirement l’échec à l’examen, qu’elle ait ou non nécessité une intervention de l’expert.

En cas d’incapacité manifeste du candidat à assurer la sécurité ou en cas de chute (hors phase d’installation), l’expert peut décider de ne pas mener l’examen à son terme. Cette incapacité entraîne l’échec à l’examen.

L’erreur éliminatoire, qu’elle nécessite ou non de la part de l’expert une intervention, doit correspondre à une action susceptible d’entraîner une réelle mise en cause de la sécurité.

Dans tous les cas, sans en préciser le caractère éliminatoire, l’expert doit signaler clairement cette erreur au candidat.

C. – L’expert évalue l’autonomie et la conscience du risque du candidat au travers des compétences suivantes : analyse des situations , adaptation aux situations , conduite autonome .

Selon leur niveau et leur régularité de restitution, l’expert attribue pour chacune de ces compétences une notation comprise entre 0 et 1.

D. – Le candidat se voit attribuer un point par l’expert s’il a fait preuve pendant l’examen d’une attitude préventive et courtoise envers les autres usagers, et plus particulièrement les plus vulnérables.

E. – L’épreuve doit être menée à son terme.

Le fait pour le candidat de commettre une erreur éliminatoire, y compris si elle a nécessité l’intervention de l’expert, ne constitue pas nécessairement une incapacité manifeste à assurer la sécurité.

En revanche, si la conduite du candidat présente un danger manifeste, il est mis un terme à l’épreuve, notamment lorsque l’accumulation d’erreurs contraint l’expert à intervenir régulièrement.

Dans ce cas, l’expert dirige le candidat vers le centre d’examen par le chemin le plus court, ou procède au changement de candidat.

Lorsque l’examen a été arrêté dans ces conditions, l’expert le précise en cochant la case dédiée du bilan de compétences : examen non mené à son terme.

F. – Pour être reçu à l’épreuve en circulation, le candidat doit obtenir un minimum de vingt-et-un points et ne pas commettre d’erreur éliminatoire.

Les enjeux de la formation BE :

Nous savons tous, le permis de conduire est très important pour chacun. Il sert pour le travail mais aussi pour les loisirs.

Le permis remorque BE ou la formation B96 fait partie des permis de conduire les plus convoités par les professionnels, mais de plus en plus pour les loisirs tels que les sports mécaniques ou les chevaux par exemple !

  • Partie théorique :

– 12 heures de cours d’E.T.G en autonomie + cours en ligne.
– Réalisation de séries d’E.T.G en ligne, à domicile et/ou au centre de formation
– Examen blanc de l’épreuve théorique E.T.G au centre de formation

– Sont déclarés admissibles les élèves ayant suivi les 12 heures de cours en autonomie, ayant une moyenne pondérée sur plusieurs examen blanc de 35/40 et sur proposition de l’enseignant de la conduite et de la sécurité routière.

➢ Afin de faciliter l’apprentissage de chaque élève nous alternerons la partie théorique et pratique. Une fois que nous estimerons que l’élève est proche de pourvoir passer son examen nous débuterons par lui faire faire les cours de théorie de la conduite, les premiers cours sur simulateurs puis quelques heures de conduite en véhicule.

– Examen E.T.G. dans un centre agréé. Nous nous occupons d’inscrire chaque élève à la date et horaire de son choix sur une semaine que nous avons défini au préalable en fonction de ses résultats aux examens blancs. Nous proposons dans la mesure du possible d’accompagner l’élève du centre de formation jusqu’au centre d’examen puis de le ramener au centre de formation.

L’épreuve pratique :

Le jour J, un enseignant de la conduite et de la sécurité routière titulaire d’une autorisation d’enseigner en cours de validité vous accompagnera à votre épreuve d’examen du permis.

La conduite comprend une épreuve hors circulation (HC) et une épreuve en circulation (CIR). La durée totale est de 60 minutes.

L’inspecteur commence à chaque fois par vérifier votre identité.

 

Épreuve hors circulation

Elle est composée de plusieurs exercices :

– Un test sur les vérifications courantes de sécurité,

– L’attelage et le dételage d’un ensemble,

– Une interrogation orale pour vérifier vos connaissances des règles de sécurité,

– Un exercice de maniabilité pour s’assurer de votre aptitude à réaliser une manœuvre en marche arrière en décrivant une courbe.

Pour être admis à l’épreuve hors circulation, vous devez obtenir un minimum de 18 points sous réserve de ne pas posséder de note éliminatoire et avoir obtenu un résultat favorable à l’exercice de maniabilité.

Vous conservez le bénéfice de cette épreuve HC pendant 3 ans à partir de la date de réussite, sous réserve de la validité de l’épreuve théorique.

 

Épreuve en circulation

Vous devez avoir satisfait à l’épreuve HC pour passer l’épreuve en circulation.

L’épreuve CIR dure 30 minutes et se déroulera en et hors agglomération.

L’épreuve pratique permet d’évaluer les points suivants :

– Savoir s’installer et assurer la sécurité à bord de son véhicule

– Connaître et utiliser les commandes

– Prendre l’information, analyser les situations et s’y adapter

– Adapter son allure aux circonstances

– Appliquer la réglementation du code de la route

– Communiquer avec les autres usagers

– Partager la chaussée

– Maintenir les espaces de sécurité

– Être autonome dans la réalisation d’un trajet

– Avoir une conduite économique et respectueuse

– Être courtois

Pour être reçu à l’épreuve CIR, vous devez obtenir un minimum de 17 points et ne pas commettre d’erreur éliminatoire.

Print Friendly, PDF & Email

Règlement intérieur

Ce règlement a pour objet de définir les règles relatives à l’hygiène, à la sécurité ainsi qu’à la discipline nécessaire au bon fonctionnement de l’établissement. Il est applicable par l’ensemble des élèves, parents, financeurs.

Article 1 :

Le centre de formation de la conduite et de la sécurité routière Évolution Conduites applique les règles d’enseignement selon les lois en vigueur, notamment l’arrêté ministériel relatif au référentiel pour l’éducation à une motricité citoyenne (REMC) en vigueur depuis le 1/07/2014.

Article 2 :

Tous les élèves inscrits dans l’établissement Évolution Conduites se doivent de respecter les conditions de fonctionnement du centre de formation à la conduite et à la sécurité routière sans restriction, à savoir :
• Respecter le personnel de l’établissement
• Respecter le matériel (ne pas mettre les pieds sur les chaises, ne pas se balancer dessus, ne pas écrire sur les murs, sur les chaises, prendre soin du matériel, nettoyer après son passage les simulateurs à l’aide des lingettes, balayette et pelle)
• Des écouteurs vous sont offerts gratuitement pour accéder à la salle des tablettes. Vous devez les ramener à chaque fois. En cas d’oubli, des nouveaux écouteurs vous seront facturés.
• Respecter les locaux (propreté, dégradation)
• Respecter les autres élèves sans discrimination aucune
• Les élèves doivent avoir une hygiène, une tenue et un comportement correct et adapté à l’apprentissage de la conduite (pas de chaussures ne tenant pas le pied ou à forts talons).
• Les élèves, amis, parents, financeurs, sont tenus : de ne pas fumer à l’intérieur de l’établissement, ni dans les véhicules écoles, ni de consommer ou d’avoir consommé toute boisson ou produit pouvant nuire à la conduite d’un véhicule (alcool, drogue, médicaments…)
• Il est interdit de manger et de boire dans la salle de cours de code, dans la salle de tablettes, dans la salle de simulateurs et dans les véhicules.
• Il est interdit d’utiliser le matériel vidéo sans y avoir été invité.
• Respecter les horaires de cours de code afin de ne pas perturber le bon déroulement de la leçon en cours. (En cas de retard supérieur à 5 minutes, et afin de ne pas perturber le bon déroulement de la séance, il sera possible de ne pas autoriser l’accès à la salle de cours de code.)
• Il est interdit d’utiliser des appareils sonores (MP3, téléphone portable, etc.) pendant les séances de code (sauf bien sûr pour remplir les formulaires de tests en cours de code en autonomie)
• Il est demandé aux élèves de ne pas parler pendant les cours de code en autonomie.
• Il est demandé aux élèves de prévoir toutes leurs questions en avance avant de participer aux cours de code à la carte avec l’enseignant (e) et ceux afin de rendre le cours beaucoup plus productif.

Article 3 :

Tout élève dont le comportement, ou autre, laisserait penser qu’il a consommé de l’alcool ou des stupéfiants sera soumis avant toute leçon de code ou de conduite à un dépistage réalisé par l’enseignant sous la responsabilité du directeur du centre de formation à la conduite et à la sécurité routière. En cas de test positif, ou de refus de se soumettre au dépistage, la leçon sera annulée et facturée. L’élève sera immédiatement convoqué auprès de la direction pour s’expliquer et voir ensemble les suites à donner à l’incident.

Article 4 :

Toute personne n’ayant pas constitué le dossier d’inscription et réglé les prestations n’a pas accès à la salle de cours de code, n’a pas accès à la salle de tablettes ni à la salle de simulateurs.

Article 5 :

Lors des séances de « cours de code à la carte » avec moniteur et de cours théoriques pratique en salle, il est demandé à l’élève de rester jusqu’à la fin du cours, même si celui-ci déborde un peu de l’horaire. Ce qui est important c’est d’écouter, de participer et de comprendre les cours afin d’avoir un maximum de possibilité de réussir, à terme, l’examen théorique général et de conduite pratique.

Article 6 :

Toute leçon de conduite non décommandée 48 h ouvrables à l’avance sans motif valable avec justificatif (certificat médical ou autre) sera facturée. Aucune leçon ne peut être décommandée à l’aide du répondeur, les annulations doivent être faites pendant les heures d’ouverture du bureau ou sur le site internet (48h avant).

Article 7 :

Les téléphones portables doivent être éteints en leçon de conduite, pendant les heures de cours de code à la carte, pendant les cours théoriques pratique en salle.

Article 8 :

Il est demandé aux élèves de penser à lire les informations mises à leur disposition sur la porte de l’établissement, sur leurs mails, leurs téléphones, sur le site internet, sur la page Facebook, (annulation des séances, fermeture du bureau, etc.).

Article 9 :

A l’inscription, il sera remis à l’élève son livret d’apprentissage sous format papier ou en numérique. Il faudra en prendre le plus grand soin car la présence de celui-ci est obligatoire (ainsi qu’une pièce d’identité) pour les leçons de conduite. En cas de non présentation du livret aux forces de l’ordre, les conséquences éventuelles seront imputables à l’élève.

Article 10 :

En général, une leçon de conduite se décompose comme ceci : 5 minutes sont requises pour l’installation au poste de conduite et pour déterminer l’objectif de travail / 45 à 50 minutes de conduite effective / 5 à 10 minutes pour faire le bilan de la leçon, tenir à jour le suivi de la formation de l’élève au bureau. Ce déroulement peut varier en fonction d’élément extérieur (bouchon ou autres) et/ou des choix pédagogiques de l’enseignant de la conduite.

Article 11 :

Aucune présentation à l’examen pratique ne sera faite si le solde du compte n’est pas réglé une semaine avant la date de l’examen.

Article 12 :

Pour qu’un élève soit inscrit à l’examen théorique ou pratique il faut :
• Que le programme de formation soit terminé :
• Avoir l’avis favorable du moniteur chargé de la formation ;
• Que le compte soit soldé.
La décision d’inscrire ou pas un élève à l’examen est du seul fait de l’établissement. Cette décision est possible en fonction du niveau de l’élève, de sa situation financière auprès de l’auto-école et de l’avis de l’enseignant. En cas « d’insistance » de qui que ce soit pour inscrire un élève à l’examen, une décharge sera signée et en cas d’échec, l’élève fera son affaire de retrouver une autre auto-école pour passer à nouveau son examen.

Article 13 :

Le responsable de l’établissement peut décider d’exclure un élève à tout moment du cursus de formation de l’auto-école pour un des motifs suivants :
• Non-paiement
• Attitude empêchant la réalisation du travail de formation
• Evaluation par le responsable pédagogique de l’inaptitude de l’élève pour la formation concernée.
• Non-respect du présent règlement intérieur.

La direction du centre de formation de la conduite et de la sécurité routière Évolution Conduites est heureuse de vous accueillir parmi ses élèves et vous souhaite une excellente formation

Print Friendly, PDF & Email

Exemple de parcours de formation

L’élève, ainsi que le financeur, a accès à toutes ces informations sur son compte en ligne.

 

Cours ETG en salle : 12 heures de cours en autonomie.
Les thèmes pouvant être abordés sont :
– Les règles de circulation routière
– Les éléments mécaniques
– Les équipements de sécurité
– La route
– Le conducteur
– Les autres usagers
– Porter secours
– Précautions en quittant le véhicules
– Réglementation générale et divers
– Véhicules et environnement

Print Friendly, PDF & Email

 

Valorisé AAC et CS

Vous pouvez retrouver  nos différentes offres pour la conduite accompagnée et la conduite supervisée sur la page d’accueil.

Piste moto

Adresse :

Toutes nos formations 2 roues (AM, A1, A2) se déroulent sur une piste partagée située à Plerin.

Tous nos élèves doivent se rendre directement sur la piste pour les premières étapes.

Formalités de rendez-vous :

Pour les élèves mineurs, une autorisation des parents est obligatoire.

Pour les candidat venant de Saint-Brieuc, il y aura 4,5 km pour vous y rendre soit 7 min.

Nombre de participants :

Le nombre de participants maximum par session de formation est de 2 élèves.

Matériel :

Chaque élève doit se munir d’un équipement adapté à la conduite d’un véhicule à 2 roues à moteur (casque, gant, pantalon, blouson, chaussure montante).

Horaires :

Ces formations ont lieu tous les jours du lundi au samedi de 8h00 à 12h00 et de 13h00 à 19h00.

Print Friendly, PDF & Email

Gestion des réclamations

Suite à votre réclamation que vous pourrez nous faire parvenir par messenger, téléphone, courrier, ou mail nous accuserons réception de votre demande en prenant contact avec vous afin de fixer un rendez-vous pour comprendre les causes de ce litige.

  • Au cours de notre entretien, nous nous efforcerons de comprendre les causes du problème et proposerons une action corrective.

  • Suite à notre entretien et sous un délai de 8 jours, nous reviendrons vers vous afin de mettre en place l’action proposé.

  • Pour terminer, nous nous assurerons que la réclamation fait à la base soit traitée de façon positive

Print Friendly, PDF & Email

Certificat de conformité

Print Friendly, PDF & Email

0